Crise migratoire : L’UE tend la main à l’Italie

Le problème de l’immigration est de nouveau relancer au débat de l’Union Européenne, suite à l’appel à l’aide de l’Italie. Au centre de la lutte migratoire, elle n’arrive plus à gérer les milliers de migrants qui débarquent chaque jour sur les côtes Italiennes. A cet effet, une réunion s’est tenue à Tullin pour envisager toutes les solutions visant à contrôler la situation.

Appel à une responsabilité partagée

Impossible pour l’Italie de supporter seule le lourd fardeau de la crise migratoire, elle appelle à une responsabilité partagée entre Etats Européens pour l’accueil des migrants. Si les Usa ont décidé de fermer leurs portes, l’Europe doit se manifester pour répondre à ses obligations. Amélioration des conditions d’accueil, obligation de sauvetage en vertu des droits humains, et de l’autre côté le maintien du développement économique et de la sécurité….Une situation difficile à gérer. Bien que de nombreux Etats Européens ont exprimé leur solidarité avec l’Italie tel que la France et l’Allemagne, jusqu’ici aucune action concrète n’a été menée.

L’Europe menace de durcir les règles

Si l’Europe a toujours tendu la main aux immigrés et aux refugiés, cette fois elle menace de durcir les règles en commençant par fermer tous les ports. D’autre part dans des objectifs humanitaires, les ONG intensifient leur action pour sauver le plus possible des gens en mer. Une situation assez contradictoire pour les deux parties, d’un côté les autorités veulent dissuader les immigrés de rester dans leur pays d’origine et de l’autre les ONG qui les incitent à fuir en proposant leur aide. Mais, alors comment traiter dès leur racine, mettre fin à la guerre et à la situation précaire en Afrique et en Moyen Orient ? Enfin, n’oublions pas de rappeler que l’Europe est en partie responsable de cette situation migratoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *